Hôtellerie, Tourisme, Restauration

Hôtels Cafés Restaurants : la CFDT dit NON à la coupure de 5 heures pour les salariés à temps partiels

Sous prétexte de limiter le recours aux contrats à durée déterminée, les employeurs des HCR veulent imposer une coupure entre deux séquences de travail de 5 heures dans la même journée pour les salariés à temps partiel.

Cette durée contraignante est contraire à la loi qui n’en prévoit que 2 heures maximum (L. 3123-16). Pire, elle imposerait aux salariés de ces contrats précaires une amplitude de coupure plus importante que celle des salariés à temps plein (3 heures maximum).

Pour cette dérogation, les représentants des employeurs ne proposent aucune réelle contrepartie.

Pourtant, les coupures constituent une forme de pénibilité pour les salariés déjà en situation de précarité. Désorganisation, impossibilité d’avoir d’autre contrats, temps de transports supplémentaires ou être forcé de demeurer à proximité du lieu de travail, autant de contraintes imposées par le système des coupures et qui seraient aggravées par le passage aux 5 heures.

Si votre employeur vous propose un contrat avec 5 heures de coupure, il est dans l’illégalité même s’il a obtenu au préalable votre accord.

La CFDT, malgré son ouverture au dialogue, est défavorable à cette proposition patronale contraire aux intérêts des salariés et fera tout pour s’opposer si des organisations de salariés, moins scrupuleuses de la santé et des conditions de travail des salariés à temps partiel, allaient dans le sens du patronat.

Avec la CFDT, le refus de subir et halte au marché de dupes ! 

Transat France : le comité d’entreprise rend un avis négatif et unanime sur le projet de réorganisation

Comme le craignait la CFDT dès 2016, le rachat de Transat France par Tui Franc, suivi de la fusion entre les deux entités, a engendré de lourdes suppressions de postes : plus de 300 emplois sont concernés.

La grève lancée le 23 mai par la CFDT et l’USAPIE pour dénoncer publiquement les dispositions déplorables du plan de départs volontaires (PDV) a mobilisé 200 personnes à Ivry (Hauts-de-Seine), où se trouve le siège social du groupe.

Go Voyage : la grève de la fin

Les salariés de Go Voyages-eDreams-Odigeo sont dans une situation critique. Une salariée démarre même une grève de la faim ce lundi 22 mai 2017.

La désespérance de ces salariés est la conséquence de 6 ans de politique de réduction des effectifs, de dégradation des conditions de travail, de déliquescence programmées de l’activité de l’entreprise en France.

Résultats nationaux CFDT Barrière : les équipes unies dans la victoire

Les résultats de la représentativité de la CFDT à Barrière sont sortis et notre organisation représente 34.12% au niveau du groupe. La CFDT devient la première organisation syndicale à Barrière, récoltant les fruits d’années de développement, de formation d’équipe et de soutien aux salariés.

Un grande représentativité implique de grandes responsabilités, et la CFDT sera à la hauteur de ces résultats en continuant à faire progresser les droits des salariés, en les représentants dans leur diversité de métiers, en communiquant en en allant à leur rencontre pour permettre l’émancipation de tous.

Casinos-Jeux : ce que la CFDT revendique pour les salariés

Les militants CFDT du secteur des Casinos Jeux se sont réunis pour discuter des améliorations à obtenir pour les salariés.

Travail de nuit, travail du dimanche et jours fériés

Les représentant.e.s CFDT des salarié.e.s des casinos font de la valorisation du travail de nuit leur première revendication, ainsi que du travail le dimanche et les jours fériés.

Outils

A propos