Amazon : soutien aux camarades des syndicats espagnols et aux salariés du centre logistique San Fernando de Henares.

Image1Depuis lundi, à l’appel du syndicat CCOO, une grève qui rassemble les autres organisations présentes chez Amazon et au moins 80% des salariés, est en cours suite au refus unilatéral de l’entreprise de maintenir les avantages conventionnels et de s’engager sur des garanties salariales.

Hier, le CCOO nous a informés qu’un salarié a eu la mâchoire fracturée et que deux autres ont été placés en détention. Ces actes inqualifiables sont inadmissibles dans l’Europe du XXIe siècle.

La Fédération des Services CFDT soutient pleinement les camarades des syndicats espagnols et les salariés du site « MAD4 » dans leurs revendications et condamne fermement les violences policières survenues sur le stand d’information des équipes syndicales qui se tenait aux abords des entrepôts logistiques.

 

  Lire aussi >>> [COMMUNIQUÉ] AMAZON :à quand le premier prix de la qualité de vie au travail ? les syndicats internationaux se mobilisent.

  • Publié dans Commerce

Réorganisation des Chambres de commerce et d'industrie : la CFDT décidée à tenir son rôle d'expert social

La CFDT veut pouvoir tenir son rôle d’expert social dans la restructuration de l’organisation des chambres de commerce et d’industrie (CCI). La coupe budgétaire de 400 millions d’euros annoncée par le ministre de l’économie ne sera pas sans conséquences sur les effectifs et pas que.

La CFDT est la première organisation syndicale dans les CCI. Elle s’appuie sur une connaissance pointue des enjeux du réseau, qu’il s’agisse d’accompagnement des jeunes vers l’emploi ou de soutien aux entreprises qui ne pourront se faire efficacement sans l’implication, en amont, des partenaires institutionnels, économiques et sociaux. 

Le gouvernement a affiché son ambition de réinventer le modèle des CCI mais la CFDT s’inquiète de voir la logique comptable l’emporter sur une logique de compétences et de besoins alors même que des nouvelles réformes vont transformer les fonctionnements.  

Bruno Le Maire a dit lors de l’assemblée général extraordinaire des CCI qui s’est tenue le 10 juillet  « Une transformation est réussie si des acteurs de cette transformation se l’approprient et la portent avec le ministre. »

Pour la CFDT, la mise en place d’un groupe de travail ne sera véritablement utile que s’il réunit tous les acteurs concernés : les présidents des CCI, les organisations syndicales représentatives et les services de l’Etat.

A l'initiative de la CFDT, les Représentants du Personnel et les Délégués Syndicaux de toutes les régions de France et toutes organisations syndicales confondues se sont réunis le 10 juillet devant l'entrée des locaux porte de Champerret où s'est tenue l'AG de CCI France.

Cette mobilisation a permis de faire entendre nos revendications et d'obtenir :

  • Que se tienne rapidement une réunion Tripartite entre les Représentants du Personnel en Commission Paritaire Nationale, les Présidents et Bruno Le Maire.
  • Que les Représentants du Personnel des deux organisations syndicales siégeant en Commission Paritaire Nationale participent, aux côtés des présidents, aux groupes de travail pilotés par François Werner, Inspecteur Général des Finances. Groupes initiés par Bruno Le Maire afin d'aider les CCI à se réformer.

 Lire l'article sur le site de la CFDT CCI

[Interview] Report du prélèvement à la source pour les salariés du particulier employeur : ce qu'en pense la CFDT

La CFDT est satisfaite du report du prélèvement à la source pour les salariés du particulier employeur. Véronique Revillod, secrétaire nationale en charge des services aux entreprises et aux particuliers, en explique les raisons et livre ce que la CFDT-Services mettra en place pour accompagner les salariés. 

 

Véronique revillod

Que pense la CFDT du report de mis en place du prélèvement de l’impôt à la source pour les salariés du particulier employeur ?

Véronique Revillod : la CFDT est satisfaite de ce report qui permet pour le secteur du particulier employeur de ne pas mélanger vitesse et précipitation. En effet pour les assistantes maternelles du particulier employeur comme pour les salariés du particulier employeur, la mise en place de dispositifs de branche permet à tout citoyen de s’engager contre le travail illégal et de ce fait de contribuer plus simplement par le biais des CESU et de PAJEMPLOI au versement des cotisations sociales prévues. Dans la même dynamique, la CFDT a bien conscience que toute complexification même ponctuelle des démarches administratives pour les particuliers employeurs conduit irrémédiablement à une progression du travail clandestin ce qui n’est pas souhaitable.  Au-delà de l’aspect strictement technique, c’est la question du consentement à l’impôt qui est abordée. C’est une question essentielle sur laquelle la CFDT a un devoir de rappel des valeurs républicaines de solidarité. Cette notion est parfois épineuse dans le secteur des Services où le travail est fractionné à temps partiel et souvent multi-employeur. L’art de la débrouille lié à une grande précarité prend parfois le pas sur les grandes intentions citoyennes, c’est aussi notre devoir de syndicaliste de les rappeler.

S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos