Pour sécuriser l’avenir professionnel des salariés, la CFDT demande loyauté et transparence aux dirigeants du groupe Casino !

La CFDT a participé le 8 novembre dernier au comité d’anticipation mis en place dans le cadre de la lourde restructuration du groupe Casino.

La direction n’a pas nié être en contact avec Leclerc pour la vente de « certains magasins ». Elle a annoncé un plan de trois ans pour la restructuration de la logistique, le déploiement des systèmes d’encaissement automatiques ainsi que la cession ou la vente de Casino Restauration en 2020.

Pour les élus CFDT, ce choix stratégique doit obliger la direction à mettre en place une gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC) à la hauteur des enjeux pour l’emploi. Nombreux seront les salariés qui verront leur poste, voire leur emploi, disparaître, en particulier celles et ceux des caisses dont la masse salariale représente 30%.

Les dirigeants du groupe doivent s’engager dès maintenant pour l’accompagnement et la formation de salariés. Ils doivent surtout faire preuve de loyauté et donner aux représentants du personnel toutes les informations.

Comme nous l’explique André Moreno, délégué syndical de groupe « La CFDT demande de la transparence. Nos craintes sont malheureusement fondées. Ce comité d’anticipation est un lieu où les informations nous sont données au compte-goutte. On n’anticipe rien. Notre réseau d’élus et de mandatés CFDT sera plus que jamais très attentif sur le terrain pour informer et accompagner au mieux nos collègues de travail ».

  • Publié dans Commerce

ADECCO : un bond de six points pour la CFDT aux élections

La dernière tendance se confirme dans les entreprises de travail temporaire : la CFDT enregistre des résultats en progression à l'occasion de la mis en place des comités sociaux et économiques. Comme pour Manpower, les effets de l'action Intérim engagée par la CFDT pour être au plus près des salariés du secteur se font sentir. 

La CFDT gagne 6 points et passe de la quatrième à la troisième place, derrière la CFE-CGC qui progresse aussi et la CGT qui se maintient. L'UNSA dévisse avec une baisse de 7 points. 

"Il reste encore beaucoup à faire, ces résultats doivent nous donner l’énergie nécessaire pour gagner le second tour " explique Laurent Barbeault, délégué syndical central, qui a déjà mobilisé les équipes pour la dernière ligne droite. 

 

 

La CFDT reste première dans l’entreprise de services à domicile O2

Les résultats du premier tour des élections qui ont eu lieu dans l’unité économique et sociale de l’entreprise de services à domicile O2 (13 500 salariés) place la CFDT au premier rang des organisations syndicales ayant présenté des candidats. Loin devant Sud, la CGT et FO, la CFDT a su mobiliser ses adhérents et sympathisants pour continuer à marquer cette distance. La très faible participation, particulièrement dans le collège employés (6.52%), est malgré tout une déception et l’équipe est d’ores-et-déjà mobilisée pour le second tour dont les résultats détermineront le nombre d’élus qui représenteront l’ensemble des salariés au comité social et économique (CSE). Il se déroulera du 28 novembre au 4 décembre.

S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos