Une rencontre utile pour les assistantes maternelles avec la CFDT Services de Saône-et-Loire

Le syndicat des Services de Saône-et-Loire a organisé le 1er octobre une réunion d’information pour les assistantes maternelles de Chalon.

L’ordre du jour de l’invitation envoyée à près de 600 professionnelles a fait mouche et a permis de nouer le contact avec une cinquantaine d’entre elles. « Une trentaine d’assistantes maternelles se sont rapidement inscrites mais n’ont finalement pas pu toutes venir à la réunion. Malgré tout, ce premier contact nous a permis de garder le lien avec elles. Quinze assistantes maternelles sont venues et cinq ont souhaité adhérer à l’issue de la réunion. Le fait de leur avoir fourni des informations en lien direct avec leur métier et de leur parler des avantages de l’adhésion comme la gratuité de la responsabilité civile les a convaincues de franchir le cap. Elles nous ont même demandé d’organiser des réunions dans les Relais Assistantes Maternelles (RAM*) ! » explique Laurence DEVOUCOUX, secrétaire générale du syndicat de Saône-et-Loire.

« Le département de Saône-et-Loire compte près de 4 200 assistantes maternelles. Cette expérience a été un succès et nous renouvellerons ces temps d’échanges. Ils sont importants parce qu’ils permettent d’être utiles à ces professionnelles qui sont bien souvent isolées » nous précise Laurence. La CFDT en est bien consciente et organise dans toute la France des actions pour aller à leur rencontre avec :
  • La participation aux salons professionnels dont le salon des services à la personne du 15 au 17 novembre prochain, Porte de Versailles,
  • L’organisation de réunions d’information,
  • La préparation de la journée nationale des Assistantes Maternelles qui se déroulera le 19 novembre et prendra la forme de diverses initiatives dans les départements avec les syndicats CFDT Services et les unions régionales CFDT,
  • Et enfin, parce que Facebook facilite aux assistantes maternelles l’accès aux informations qui les concernent et la prise de contact, l’animation de pages fédérales régionales « CFDT Assistantes Maternelles Ile-de-France », « CFDT Assistantes Maternelles Bretagne » etc.

Pour en savoir plus

* Le RAM est un lieu « ressources » où les assistantes maternelles peuvent se rencontrer et discuter de leur métier entre professionnelles de la petite enfance. Il a aussi pour rôle d'informer les parents sur les modes d'accueil, de mettre à leur disposition la liste des assistantes maternelles agréées et des gardes d’enfants répertoriées.

à savoir

Assistantes maternelles : les élections TPE vous concernent !

La CFDT donne du poids à votre voix.

Du 28 novembre au 12 décembre

VOTEZ pour des candidats qui vous ressemblent

Par correspondance ou par internet election-tpe.travail.gouv.fr/

petitesentreprises.cfdt.fr #ElectionTPE

Mort du groupe Vivarte : 22 000 emplois à l'agonie

La CFDT a vu ce jour ses craintes confirmées pour les 22 000 salariés du groupe VIVARTE.

Sans fournir d’information sur les projets du groupe, la direction fait pression auprès des organisations syndicales pour arracher un avis favorable et finaliser ce qui doit permettre aux actionnaires de se débarrasser du gros bébé malade en empochant les fruits de la vente.

Aujourd’hui, la CFDT regrette d’être la seule organisation syndicale à maintenir le cap, à rester sur ses positions malgré les fortes pressions exercées sur les représentants du personnel.

La CFDT regrette l’incohérence et l’opportunisme de la CGT et de FO qui viennent de donner un avis favorable au « projet » du groupe, avis en totale contradiction avec les déclarations faites à la presse. 

La CFDT n’en restera pas là et a fait d’ores et déjà le nécessaire auprès du Président du Tribunal de commerce de Paris et du Procureur de la République. 

  • Publié dans Commerce

CAMAÏEU : report de l'énorme dette ?

Les actionnaires de Camaïeu devaient signer le lundi 28 octobre un accord pour repousser l'échéance de la dette du groupe (près de 1 milliard d'euro).

Le protocole prévoirait une injection de 50 millions d'euros de fonds propres par les actionnaires, contre le recul de trois ans de l'échéance (à 2018).

Ni notre Délégué Syndical Central (DSC) ni les IRP (Comité d'entreprise) n’ont été informés !

Le 14 novembre, lors de la prochaine réunion du CE, la section CFDT prendra position sur le sujet.

  • Publié dans Commerce
S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos