Elections CSE à Five Guys : la CFDT s’installe sur place

Nouvelle enseigne arrivée à Paris il y a deux ans, connue pour faire les meilleurs burgers d’après Obama, il était indispensable pour la CFDT de s’implanter à Five Guys. C’est désormais chose faite, elle a obtenu 18,5% aux premières élections CSE nationales.. Plus que les garnitures, la CFDT a aussi à mettre au menu : l’amélioration des conditions de travail, l’augmentation du pouvoir d’achat, la création de droits nouveaux etc… comme elle sait les faire dans les autres enseignes de restauration rapide.

On souhaite le « better » à l’équipe CFDT !

Les résultats

  • CFDT : 18,5%
  • CGT : 74,4%
  • CGC :  7,1%

McDonald’s : la CFDT ne se laissera ni intimider, ni discriminer

Dans un restaurant du groupe McDonald’s France, la CFDT a été victime de discrimination et de collusion avérées entre la société McDonald’s Paris Nord* et FO. La CFDT, via le syndicat CFDT-Hôtellerie-Tourisme-Restauration d’Ile-de-France, n’a pas laissé faire et a engagé une procédure administrative pour faire reconnaître cette discrimination.

En effet, suite à la vente - plus précisément la mise en franchise - des restaurants des Champs-Élysées, Wagram et Provence, de salariés identifiés CFDT et protégés se sont vus transférés dans un autre restaurant alors que certains élus FO étaient détachés au siège social de McDonald’s Compagnie, avec pour certains une promotion à la clé. Comme l’indique la décision du tribunal « bien que l'organisation syndicale FO ne compte que neuf salariés bénéficiaires de la protection parmi les cent soixante et un salariés du restaurant des Champs-Élysées, quatre d'entre eux ont, préalablement à la date prévue pour le transfert, bénéficié d'une mutation ou d'une promotion, contre seulement deux des onze salariés protégés appartenant au syndicat CFDT et aucun des neuf salariés protégés appartenant au syndicat Sud Solidaires ».

La CFDT a obtenu gain de cause. La Direction de McDonald’s utilise des pratiques d’un autre âge pour acheter un semblant de paix sociale qui ne fait avancer personne. Ni l’entreprise, ni les salariés.

La CFDT ne se laissera ni intimider, ni discriminer.

Elle continuera à mettre tout en œuvre pour que les conditions d’un dialogue social respectueux des instances, des syndicats et des salariés soient enfin mises en place.


* Entreprise appartenant à McDonald’s France.
S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos