DARTY OUEST : De bons résultats malgré la conjoncture

Egalité professionnelle

Le bilan met en évidence une diminution du nombre de contrats à temps partiel : 261 en 2010 pour 296 en 2009. L’équilibre H/F est mieux réparti. Par ailleurs, un cumul de contrats dans l’UES DARTY OUEST (Darty Ouest et la société Darty Ouest A2l) permet d’accéder à du travail à temps complet.


Rémunérations

La grille de rémunérations des employés–ouvriers et techniciens est augmentée :

+2,4% pour l’ensemble des niveaux I échelon 2 (1 400,00€)

 +2,2% pour les niveaux I échelon 3 (et 2,4% pour les livreurs du niveau I échelon 3)

 +2% pour les autres niveaux de la grille

- Engagement de l’enveloppe « augmentations individuelles » des E.O.T : à l’évolution de la grille s’ajouteront des augmentations individuelles dont le niveau global est fixé à 1% au total.

 

  • Évolutions des variables des vendeurs (1er septembre). Ces rémunérations sont composées d’un fixe et de primes dont les montants sont fixés unilatéralement (liées à la vente et aux objectifs qualitatifs). L’entreprise s’engage à réévaluer la prime de vente, les critères d’obtention aujourd’hui individuels deviendront collectifs.

 

- Augmentations individuelles d’agents de maîtrise et cadres, le niveau global est fixé à 2% au total.

- Un supplément de réserve spéciale de participation de 500 000€ sera versé. Cela représente 1,30% de la rémunération nette annuelle de chaque bénéficiaire.

- Compte épargne temps, la mise en place d’un C.E.T fera l’objet d’un accord spécifique.

- PERCO, un abondement de 20% sera réalisé, quand un salarié affectera des droits de son CET (à sa demande) sur le PERCO.

- Un avenant à l’accord d’intéressement, concernant les critères de calculs, sera proposé à signature.

- Augmentation de la prime de fin d’année : son taux passerait de

- 80% à 85% en cas d’une progression de 3% du chiffre d’affaires, à fin décembre 2011 par rapport à fin 2010,

- ou à 90% si le chiffre d’affaires à fin décembre 2011 est en augmentation de 4% par rapport à 2010.

- Garanties frais de santé et prévoyance : maintien de la prise en charge patronale pendant les absences de congés parentaux.

- Congés pour évènements familiaux : les améliorations, sous conditions d’ancienneté, sont les suivantes- Décès du conjoint ou d’un enfant = 6 jours.

- Décès du conjoint ou d’un enfant = 6 jours.

 - Décès du père ou de la mère = 3 jours

- Décès d’un frère, d’une sœur, d’un beau-frère, d’une belle-sœur, d’un grand-parent, d’un des petits-enfants, d’un des beaux-parents = 2 jours

  • Titres restaurant : valeur faciale 6,50€ répartie en 3,90€ à la charge de l’employeur et 2,60€ pour le salarié (antérieurement la part salariale était de 2,80€). La prise en charge pour le restaurant d’entreprise est de 3,90€.

 

La section CFDT est satisfaite de ce résultat obtenu au vu de la conjoncture actuelle. Il s'agit aussi des résultats du travail de fond réalisé durant toute l'année par l’équipe.

 L’ensemble des organisations syndicales a validé ces dispositions. La date d’application pour les rémunérations, de ce fait, est au 1er juillet 2011.

 Générale de téléphone

L’accord du 29 juillet 2011 prévoit une revalorisation du ticket restaurant au 1eraoût, qui passe de 6,50€ à 6,80€ avec la prise en charge à 60% par l’employeur.

Groupe Lucien Barrière

La CFDT gagne deux sièges au comité de groupe.

 

 

 

 

CFDT 1ère OS à 28,08% ; la CFDT gagne 2 sièges au comité de groupe, obtenant 7 sièges sur 15. Toutes nos félicitations aux équipes CFDT en place !

La CFTC n’est plus représentative dans le groupe et FO perd du terrain. La CGC chute à 16% car en présentant des candidats dans le collège employés, sa représentativité doit être calculée tous collèges confondus.

 

 

employés

cadres

tous collèges

CFDT

33,21

13,31

28,08

CFTC

5,78

1,55

4,69

CFE-CGC

6,20

45,82

16,36

CGT

25,61

16,10

23,15

FO

24,76

13,78

22,00

UNSA

3,60

4,72

3,89

 

Branche propreté : la CFDT signe la nouvelle grille des salaires mais pointe le délai d'application

L’augmentation sera de 2,10% sur l’ensemble de la grille mais ne prendra pas effet avant janvier 2013.

La fédération des services CFDT est signataire de la nouvelle grille des salaires de la branche de la propreté.

L’augmentation sera de 2,10% sur l’ensemble de la grille.

Mais la fédération des services note que, malgré sa demande d’en avancer l’application, cette grille ne prendra effet  qu’à compter du 1er janvier 2013… au plus tôt.

Les difficultés économiques rencontrées par les entreprises de propreté en cette période de crise ne sauraient tout justifier. Une application plus rapide de cette augmentation des minima salariaux aurait permis à des milliers de salariés, souvent à temps partiel subi, de voir leur fiche de salaire revalorisée sans être obligés d’attendre plusieurs mois. Eux aussi doivent faire face à la crise.

Lors de la prochaine négociation salariale, qui devrait avoir lieu début 2013 suite à la revalorisation du SMIC, la fédération des services CFDT exigera que tout soit fait pour que les augmentations obtenues soient d’application immédiate.

Pourquoi la CFDT ne signe pas l’accord sur le tutorat intérimaire

La CFDT considère que l’accord du 13 juin 2012 sur l’exercice du tutorat par les salariés intérimaires signé par le Prisme, la CGT et la CFE-CGC n’est pas abouti.

Le syndicat patronal n’a pas souhaité s’engager sur une véritable reconnaissance de la fonction tutorale en créant un statut clair et valorisé. Il a par contre concédé une «chiche récompense » de 2h de DIF (Droit Individuel à la Formation) !

Le taux de recours au DIF pour les salariés intérimaires est extrêmement faible et la  CFDT ne peut se contenter  d’un geste aussi minimaliste.

La Fédération des Services CFDT revendiquait une gratification pécuniaireconventionnelle à la hauteur de l’investissement des salariés et identique, quel que soit le secteur de l’entreprise.

De plus, les signataires sollicitent, par cet accord, le législateur afin de créer un nouveau motif de recours au travail temporaire : le tutorat.

Pour la CFDT, cette demande de nouveau motif de recours au travail temporaire n’est pas recevable et n’a absolument pas sa place dans un tel accord.

Code de déontologie des personnes physiques ou morales exerçant des activités privées de sécurité

L'article L. 632-1 du code de la sécurité intérieure prévoit que le CNAPS (Conseil national des activités privées de sécurité) « prépare un code de déontologie de la profession approuvé par décret en Conseil d'Etat ». C'est fait !


Ce code a été adopté par délibération du collège de ce conseil le 14 février 2012 et dont le décret n° 2012-870 du 10 juillet 2012 est paru au J.O. le 11 juillet 2012.

Ce code précise le champ d'application des dispositions et la publicité qui en est faite ainsi que les sanctions encourues. Il définit les devoirs des entreprises, dirigeants et salariés entrant dans son champ d'application et les devoirs propres à la profession libérale de recherches privées et à l'activité cynophile.

Ce code est devenu opposable et son non-respect est sanctionnable par le Décret n° 2012-870 du 10 juillet 2012 relatif au code de déontologie des personnes physiques ou morales exerçant des activités privées de sécurité.

A SAVOIR 

Ce code déontologique doit :

- Etre affiché de façon visible dans toute entreprise de sécurité privée.

- Etre remis par l'employeur à tout salarié, à son embauche, même pour une mission ponctuelle (Il est signalé en référence dans le contrat de travail signé par les parties).

- Etre enseigné dans le cadre des formations initiales et continues relatives aux métiers de la sécurité privée.

- Etre éventuellement visé dans les contrats avec les clients et les mandants.

Pour en savoir + après le supplément de branche de I'A 265

1° Comme dit dans le supplément de branche, vous trouverez ci-après les grilles de salaires des GCEI

 Du + pour les salaires dans la CCN des Gardiens, Concierges et Employés d’Immeubles

 
Revendiquer et persister dans les revendications portent ses fruits !
C’est vrai pour les salariés de la CCN des Gardiens, Concierges et Employés d’Immeubles !
 
En effet, depuis de nombreuses années, la CFDT revendique un salaire unique pour ces salariés.
 
Jusqu’en 2008, les salaires des CGEI  se divisaient en 3 parties :
·        le salaire de base qui frôlait péniblement en brut, les 800 € toutes primes confondues, ancienneté comprise ;
·        le salaire complémentaire qui permettait aux entreprises de piocher dans les augmentations obtenues lors des NAO d’entreprise
·        le salaire conventionnel qui malgré tout cela, restait au niveau du SMIC, rien qu’au SMIC et toujours au SMIC!
 
Désormais, l’accord signé par la CFDT sur les grilles de salaires, prévoit qu’une seule base de calcul  s’applique : le  salaire conventionnel.
 
C’est sur ce salaire de référence que les primes sont calculées.  Juste avec une exception pour l’ancienneté où ce calcul va s’étaler sur 3 ans soit : 80% pour l’année 2009,  90% pour l’année 2010 et 100% pour l’année 2011, et les suivantes.
 
La CFDT a également, obtenu l’augmentation de la prime mensuelle pour la sortie des poubelles « tri sélectif » de  0,80 € par lot, avec un minimum de 16 € et un maximum de 128 €. Le dernier accord sur le sujet datait de 2000 !
En pièce jointe, ci-dessous, vous trouverez la grille de salaires actualisée.

COURAGE !

La note d’information des Administrateurs de l’UNION POUR LA CRPCEN - N ' 4 Avril 2012

En votant à 61 % pour les candidats de l’UNION POUR LA CRPCEN (CFDT-CGC-CGT-CFTC) les salariés du notariat ont approuvé le projet qui leur était présenté pour l’avenir de la CRPCEN, mais aussi l’action conduite par les représentants de l’intersyndicale au cours du précédent mandat.

Pourtant, évoquant le « courage » de ceux qui ont voté les mesures d’augmentation des cotisations sur salaires, certains insinuent encore aujourd’hui, a contrario, que ceux qui ne les ont pas votées auraient manqué de courage comme de responsabilité. C’est le cas, notamment, dans le Lien Social n° 114.

Il est donc nécessaire de rappeler qu’il n’y avait pas d’un côté ceux qui voulaient l’équilibre financier de la caisse, et de l’autre ceux qui y faisaient obstacle.

S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos