Le 6 octobre 2016, la Fédération des Services CFDT a réuni 10 représentants des agences de voyages pour une coordination

Communiqué sectorielle agences de voyages CFDT SERVICES Communiqué sectorielle agences de voyages
Les militants ont d’abord présenté les principaux enjeux dans leurs entreprises, notamment Global Business Travel, Last Minute, BCD Travel, Voyages SNCF, Egencia, Kuoni et Havas voyages. Ceux-ci concernent principalement :
  • La prévention de la charge de travail et la gestion des risques psycho-sociaux (reconnaissance du burn-out, stress) dans un milieu axé sur la performance et la réduction des coûts ;
  • La préservation de l’emploi face aux mécanismes de délocalisation et d’optimisation (mutualisations, taylorisation des tâches « simples » pour les délocaliser, lecture des comptes de l’entreprise et clés pour les comprendre, gestion des licenciements) ;
  • L’application du télétravail (droits des salariés, obligations de l’employeur, durabilité) ;
  • Les thèmes de négociations : égalité professionnelle, salaires, etc.

Ensuite, le cabinet Axia est intervenu pour présenter l’étude réalisée pour l’occasion. Il a apporté des données sur l’environnement économique du secteur, à la baisse depuis 2008 et les données chiffrées sur la santé économique des différentes entreprises représentées lors de la sectorielle.

Afin de faire un point sur les différentes lois qui ont modifié le fonctionnement syndical, un juriste de la fédération a exposé une synthèse sur l’évolution du droit, en portant une attention particulière sur les sujets prégnants dans les agences de voyages : le droit à la déconnexion, les instances de dialogue dans les franchises et les nouvelles règles électorales.

Ensuite, la secrétaire fédérale en charge du suivi de la branche a indiqué les sujets en cours de négociation (principalement égalité professionnelle et télétravail) et sollicité les équipes pour que la négociation nationale soit de concorde avec les revendications des sections. Ces positionnements prendront en compte les positions exprimées lors de la première partie de la coordination (cf. plus haut).

Enfin, Yves Lasfargues, chercheur et consultant, Directeur de l'OBERGO (OBservatoire des conditions de travail et de l'ERGOstressie), membre du groupe d'experts du Ministère du Travail sur le thème : "TIC et conditions de travail" et représentant de la CFDT Cadres est venu présenter le projet d’accord d’entreprise « idéal » sur le télétravail.

Laissez un commentaire

Attention, merci d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle (éventuellement votre page web réelle). Les abus seront supprimés !

De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Si vous n'êtes pas adhérent à la CFDT, merci d'indiquer votre lieu de travail afin de vous orienter au mieux.

Pour des réponses plus rapides ou plus précises, merci de contacter directement votre syndicat CFDT.

Outils

A propos