Salariés dont le particulier employeur décède : des mesures simplifiées pour demander une allocation chômage

 

Grâce à l’acharnement des partenaires sociaux, l’UNEDIC a enfin validé une procédure qui, d’ici 2 mois (le temps d’alerter tous les centres Pôle Emploi), va simplifier la demande d’allocation chômage des salariés dès le décès de leur particulier employeur.

La CFDT se félicite de cette grande avancée pour tous les salariés qui, en plus de subir la perte de leur particulier employeur, peinaient pendant des mois avant de pouvoir espérer prétendre à une indemnité chômage.

Jusqu’à maintenant, en cas de décès de son particulier employeur, le salarié devait attendre parfois plusieurs mois avant d’obtenir l’attestation Pôle Emploi et pouvoir déposer une demande d’allocation chômage.

Il suffira, pour le salarié dont le particulier employeur est décédé et qui n’arrive pas à obtenir d’attestation de présenter sa demande d’indemnisation auprès de Pôle Emploi accompagnée de ses feuilles de paie et du certificat de décès de son particulier employeur (que la mairie peut délivrer à tous ceux qui en font la demande).

 

Laissez un commentaire

Attention, merci d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle (éventuellement votre page web réelle). Les abus seront supprimés !

De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Si vous n'êtes pas adhérent à la CFDT, merci d'indiquer votre lieu de travail afin de vous orienter au mieux.

Pour des réponses plus rapides ou plus précises, merci de contacter directement votre syndicat CFDT.

Outils

A propos