Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Lot : Une neuvième condamnation !

Le 6 mai dernier, le Conseil d’Etat a rendu sa décision dans la procédure engagée. Le 6 mai dernier, le Conseil d’Etat a rendu sa décision dans la procédure engagée en 2012 par la déléguée syndicale CFDT dont le contrat avait été réduit arbitrairement à 60 % par le président de la CMA du Lot, alors qu’elle exerçait à temps complet depuis plusieurs années.

Le Conseil d’Etat a annulé cette mesure, confirmant ainsi les précédentes décisions de justice sur le fond et a condamné la CMA du Lot à verser 3000 €pour les frais de justice.

Pour la CFDT, cette réduction de temps de travail, et donc de revenus, constituait une mesure de répression à l’encontre de sa représentante locale dans un contexte de climat social délétère. Il s’agit de la neuvième décision de justice consécutive défavorable à la CMA du Lot dans les contentieux qui existent avec la CFDT.

Le coût total à charge pour cette CMA représente à ce jour plusieurs dizaines de milliers d’euros engagés sur des fonds publics. Depuis plusieurs années, la CFDT alerte sur les dysfonctionnements et sur les nombreuses atteintes au Droit constatées dans cet établissement public. Sur demande du Préfet de Région, le Ministère de l’Economie et des Finances vient d’engager une mission de contrôle sur la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Lot.

Laissez un commentaire

La réglementation européenne a exigé des structures qui interagissent avec des données qu'elles énoncent leur politique et leurs pratiques en la matière.
La Fédération des Services CFDT s'engage à protéger votre vie privée, et dans un soucis de transparence, votre nom et votre adresse e-mail nous servira exclusivement à vous identifier et éviter tout spam.
Le service communication de la Fédération des Services CFDT se tient à votre disposition si, conformément à la loi « informatique et libertés », vous souhaitez exercer votre droit d’accès à vos données et/ou les rectifier.
Pour nous contacter : webmaster@cfdt-services.fr

Aussi, nous vous remercions d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle. Les abus seront supprimés !
De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Outils

Partenaires

A propos