Les partenaires sociaux du Commerce et de la Distribution et l’Etat s’engagent au service de l’emploi

Les partenaires sociaux du Commerce et de la Distribution et l’Etat s’engagent au service de l’emploi CFDT SERVICES Les partenaires sociaux du Commerce et de la Distribution et l’Etat s’engagent au service de l’emploi

La Fédération des Services CFDT qui a adhéré à cet EDEC (Engagements de l’Emploi et des Compétences) dès sa conception était présente le 3 octobre lors de la signature par la Ministre du travail Muriel Pénicaud et les partenaires sociaux de cet accord cadre national. Patricia Bigot et Chrystelle DERIEN, vice-présidentes des CPNEFP (Commission paritaire nationale de l'emploi et de la formation professionnelle) des branches Succursalistes de l’Habillement et Bricolage représentaient la Fédération.

Pourquoi et pour qui un EDEC ?

Tendances d’évolution :
  • La montée en puissance du numérique avec le développement des smartphones et des objets connectés. Le commerce connecté bouleverse les organisations : la digitalisation des points de vente engendre de nouvelles tâches, mais aussi de nouveaux métiers, et donc de nouvelles compétences ;
  • L’omnicanal qui conduit les acteurs du commerce de détail et de la distribution à s’adapter aux envies et impératifs d’achats du client qui devient le canal : il n’y a plus aucune coupure entre les canaux et le meilleur atout est la « data ».
  • Le shopping dans le cadre de pratiques collaboratives : le contexte économique incite à consommer différemment et favorise l’économie circulaire : crowdfunding, co-voiturage, dépôt-vente. 

Le contexte des entreprises du Commerce et de la Distribution

La transformation numérique est au cœur de l’économie, tous secteurs confondus. Elle modifie la demande du consommateur et est basée sur la rapidité des échanges, la connectivité, l’usage massif de smartphones et de données.

Par ailleurs l’univers concurrentiel des entreprises du commerce a été largement bouleversé ces dernières années, chaque entreprise appartenant au commerce a vu le champ de ses concurrents élargi, l’obligeant à adapter ses pratiques mais aussi son modèle économique pour répondre au mieux à cette nouvelle donne.

La numérisation des processus a des conséquences sur les modes d’organisation du travail, les compétences attendues des salariés, les métiers, les relations au sein de l’entreprise.

Dans ce contexte de transformation numérique, le secteur du Commerce et de la Distribution connaît une profonde révolution, impacté par des ruptures économiques, sociales et sociétales qui bouleversent ses modes de fonctionnement.

La CFDT s’investit dans cet EDEC car c’est la garantie pour les salarié.e.s d’être formé.e.s aux évolutions du secteur et d’être informé.e.s des possiblités d’évolutions qui s’offrent à eux-elles.

Cet EDEC concerne les salarié.e.s des entreprises des CCN suivantes :
  • Bricolage
  • Commerce à prédominance alimentaire
  • Commerce de détail de l’horlogerie, bijouterie
  • Commerce des articles de sport et équipements de loisirs
  • Commerce succursalistes de la chaussure
  • Commerce succursalistes de l’habillement
  • Commerces de détail non alimentaires
  • Grands magasins et magasins populaires
  • Horlogerie commerces de gros
  • Import-Export
  • Optique – Lunetterie de détail
  • Professions de la photographie
  • Vente à distance

Laissez un commentaire

Attention, merci d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle (éventuellement votre page web réelle). Les abus seront supprimés !

De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Si vous n'êtes pas adhérent à la CFDT, merci d'indiquer votre lieu de travail afin de vous orienter au mieux.

Pour des réponses plus rapides ou plus précises, merci de contacter directement votre syndicat CFDT.

Outils

A propos