Avertissement
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 304

Rachat de TRANSAT France par TUI AG : la CFDT inquiète pour l'avenir des salariés des 2 groupes

Rachat de TRANSAT France par TUI AG : la CFDT inquiète pour l'avenir des salariés des 2 groupes CFDT SERVICES Rachat de TRANSAT France par TUI AG : la CFDT inquiète pour l'avenir des salariés des 2 groupes

La CFDT s’inquiète pour l'avenir des salariés des deux groupes.

La section CFDT du tour opérateur Transat France (propriétaire des marques Vacances Transat et Look Voyages) est en alerte suite à l’annonce de rachat par TUI AG.

Annoncé le 12 janvier 2016, le rachat de Transat France (filiale française du groupe canadien Transat AC Inc. propriétaire entre autre de la compagnie aérienne Air Transat) par le géant allemand a surpris l’ensemble des salariés.

Consulté le 11 mai 2016 sur le projet de cession, le comité d’entreprise de Transat France devait remettre son avis consultatif le 10 juin mais ayant voté une expertise, son avis consultatif est désormais attendu pour le 10 juillet 2016.

Le comité d’entreprise n’a pour le moment été consulté que sur la cession et le sera dans un second temps sur le volet social.

Or, TUI n’ayant pas pris d’engagement social dans le cadre de la promesse d’achat et aucune garantie sociale n’ayant été exigée dans les clauses de la cession, tout laisse à penser que les salariés pâtiront de ce rachat.

Face au manque d’informations données par la direction et le groupe TUI, le rachat de Transat France s’inscrit a priori plus dans la mise en valeur des marques de TUI et non dans une stratégie claire de développement vertical ou horizontal.

En effet, les deux activités similaires du groupe et le doublon dans presque tous les services fait planer l’ombre de nombreux licenciements pour les 800 salariés.

La section CFDT se mobilise pour défendre les salariés pour les prochaines étapes. Que ce soit aujourd’hui où nous devons être actifs et communiquer pour obtenir des informations ou aux échéances à venir (un CE extraordinaire aura lieu le 15 juin), la section CFDT reste mobilisée et solidaire pour que le volet social ne soit pas oublié et que les salariés ne soient pas tenus à l’écart des enjeux qui se jouent à travers ce rachat.

Laissez un commentaire

La réglementation européenne a exigé des structures qui interagissent avec des données qu'elles énoncent leur politique et leurs pratiques en la matière.
La Fédération des Services CFDT s'engage à protéger votre vie privée, et dans un soucis de transparence, votre nom et votre adresse e-mail nous servira exclusivement à vous identifier et éviter tout spam.
Le service communication de la Fédération des Services CFDT se tient à votre disposition si, conformément à la loi « informatique et libertés », vous souhaitez exercer votre droit d’accès à vos données et/ou les rectifier.
Pour nous contacter : webmaster@cfdt-services.fr

Aussi, nous vous remercions d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle. Les abus seront supprimés !
De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Outils

Partenaires

A propos