[Interview] Report du prélèvement à la source pour les salariés du particulier employeur : ce qu'en pense la CFDT

Spécial [Interview] Report du prélèvement à la source pour les salariés du particulier employeur : ce qu'en pense la CFDT

La CFDT est satisfaite du report du prélèvement à la source pour les salariés du particulier employeur. Véronique Revillod, secrétaire nationale en charge des services aux entreprises et aux particuliers, en explique les raisons et livre ce que la CFDT-Services mettra en place pour accompagner les salariés. 

 

Véronique revillod

Que pense la CFDT du report de mis en place du prélèvement de l’impôt à la source pour les salariés du particulier employeur ?

Véronique Revillod : la CFDT est satisfaite de ce report qui permet pour le secteur du particulier employeur de ne pas mélanger vitesse et précipitation. En effet pour les assistantes maternelles du particulier employeur comme pour les salariés du particulier employeur, la mise en place de dispositifs de branche permet à tout citoyen de s’engager contre le travail illégal et de ce fait de contribuer plus simplement par le biais des CESU et de PAJEMPLOI au versement des cotisations sociales prévues. Dans la même dynamique, la CFDT a bien conscience que toute complexification même ponctuelle des démarches administratives pour les particuliers employeurs conduit irrémédiablement à une progression du travail clandestin ce qui n’est pas souhaitable.  Au-delà de l’aspect strictement technique, c’est la question du consentement à l’impôt qui est abordée. C’est une question essentielle sur laquelle la CFDT a un devoir de rappel des valeurs républicaines de solidarité. Cette notion est parfois épineuse dans le secteur des Services où le travail est fractionné à temps partiel et souvent multi-employeur. L’art de la débrouille lié à une grande précarité prend parfois le pas sur les grandes intentions citoyennes, c’est aussi notre devoir de syndicaliste de les rappeler.

Cela peut-il dire que nous ne devons rien changer ?

VR : Certainement pas, mais les principales réformes concernant les rapports entre salariés et employeurs sont comme souvent conçues et réalisées pour des salariés en CDI mono-employeur et mono-site. La situation est toujours éminemment plus complexe pour les autres. Et cela va bien plus loin que le secteur du particulier employeur. Cette situation mérite que les particuliers employeurs, c’est-à-dire des particuliers, salariés eux-mêmes ou non, car rappelons-le : nombre d’employeurs sont en situation de handicap ou à la retraite, soient accompagnés dans la compréhension et dans la mise en place de cette nouvelle étape. Et il faudra également que les salariés soient épaulés pour que les craintes se dissipent et que les démarches soient clarifiées, qu’ils soient eux-mêmes en capacité de les expliquer à leurs actuels et futurs employeurs qui par définitions ne sont pas tous DRH ! Cet accompagnement des deux parties prendra de ce fait un peu plus de temps que dans un schéma de salarié classique d’entreprise ou d’institution.

Des salariés du particulier employeur ont exprimé leurs craintes car ce report impliquera qu’ils devront payer leur impôt 2019 sur les trois derniers mois en de 2020. Que font concrètement les partenaires sociaux pour accompagner ce changement ?

VR : Les salariés auront besoin d’information et d’un accompagnement qu’il ne faut pas minimiser. L’avantage de la CFDT est que nous sommes une organisation syndicale interprofessionnelle, en coopération avec nos collègues de la Fédération des Finances nous élaborons des fiches pratiques qui permettront à nos relais d’informer techniquement et concrètement les salariés sur le terrain parmi lesquels nos adhérents. Pour un accompagnement de qualité, la CFDT saura faire la différence.

Côté information des employeurs, bien que la CFDT ne les représente pas, nous avons signé un accord permettant la création d’un fonds qui a pour objet de favoriser l’information auprès des employeurs. Ce nouveau fonds sera une ressource précieuse pour cet accompagnement.

1 Commentaire

Laissez un commentaire

La réglementation européenne a exigé des structures qui interagissent avec des données qu'elles énoncent leur politique et leurs pratiques en la matière.
La Fédération des Services CFDT s'engage à protéger votre vie privée, et dans un soucis de transparence, votre nom et votre adresse e-mail nous servira exclusivement à vous identifier et éviter tout spam.
Le service communication de la Fédération des Services CFDT se tient à votre disposition si, conformément à la loi « informatique et libertés », vous souhaitez exercer votre droit d’accès à vos données et/ou les rectifier.
Pour nous contacter : webmaster@cfdt-services.fr

Aussi, nous vous remercions d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle. Les abus seront supprimés !
De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Outils

Partenaires

A propos