Salariés de la branche des Hôtels, Cafés, Restaurants : profitez du confinement pour améliorer gratuitement votre orthographe !

10 à 20 minutes  de formation gratuite par jour, et vous deviendrez champion·ne d'orthographe ! 

Votre convention Collective est celle des Hôtels, Cafés, Restaurants ?

Votre mutuelle santé est Malakoff-Humanis ?

Votre prévoyance est Klesia ?

Vous pouvez gratuitement profiter d’une offre de formation pour parfaire votre orthographe et celui de toute la famille.

Le Projet Voltaire et les Instituts de Prévoyance et de Mutuelle de la branche ont signé un accord qui permet à chaque salarié.e du secteur de bénéficier gratuitement de l’inscription de 4 personnes pour améliorer de façon ludique son orthographe.

Pour vous lancer, rien de plus simple.

Munissez-vous de votre carte de mutuelle ou d’un relevé de prestation de prévoyance.

Allez sur le site suivant : https://www.hcrsante.fr/

Cliquez sur le lien de la première information déroulante.

Covid-19 : un magasin E.Leclerc mis en demeure après pour non-respect des mesures de sécurité sanitaire

Les représentants de la CFDT ont tiré la sonnette d’alarme et remué ciel et terre pour dénoncer le non-respect des règles de sécurité sanitaire dans le magasin E.Leclerc LE CANNET ROCHEVILLE (Alpes Maritimes)  où de nombreux clients se rendent chaque jour.

Les conclusions de l’opération de contrôle diligentée par le Parquet de Grasse et conduite par la Direction de la protection des population (DDP) et la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) sont sans appel : pas d’équipements de protection pour les salariés, non-respect des distances de sécurité d’une caisse à l’autre et entre les clients, régulation insuffisante des clients etc. Autant de manquements qui placent les salariés et les clients en situation de risque de contamination.

Quatre jours, c’est le délai donné à la direction du Leclerc Rocheville pour se mettre en conformité et suivre les recommandations.  S’il ne le fait pas, il s’expose à une fermeture administrative, voire à des poursuites judiciaires.

De son côté, la CFDT ne laissera rien passer "Nous allons par la suite attaquer en justice Leclerc Rocheville qui, malgré toutes nos demandes, a réfuté la bonne utilisation du droit de retrait de quelques salariés. Antoine d'Eurveiller,en tant que secrétaire CSE,  a, comme moi, agit au jour le jour, en totale coordination avec le secrétaire général du syndicat . " nous explique  Corinne Marais, déléguée syndicale CFDT Leclerc Kamelia - Le Cannet-Rocheville., qui est intervenue en tant que membre du syndicat des Services CFDT des Alpes Maritimes. 

L’équipe du syndicat est mobilisée pour soutenir les élus de l’établissement et maintenir la pression pour que toutes les mesures soient enfin respectées pour protéger les salariés et les clients.

Lire l’article de Nice matin

 

 

Activité partielle : l’indemnisation des salariés à temps complet des hôtels, cafés, restaurants, est prise en compte sur la base de 39h

Les mesures prises pour améliorer la prise en charge de l’activité partielle faisait l’impasse sur la prise en compte de la durée de travail fixée à 39h depuis l’accord de branche signé et étendu en 2007 (avenant du 5 février 2007 à la CCN HCR). Conséquence : l’indemnisation maximum des salariés et des employeurs sur la base de 35 heures.

 L’ensemble des organisations patronales et les syndicats CFDT, CFE-CGC et FO de la branche ont adressé un courrier commun pour alerter le ministère du Travail sur « la perte de rémunération de 10% de leur rémunération en plus du différentiel subi comme tous les salariés des autres secteurs d’activité (70% du brut / 84% du net).

Cette action commune a permis d’obtenir rapidement gain de cause : Le ministère a revu rapidement sa copie et un nouveau décret devrait être publié.  

Les salariés et les employeurs pourront être indemnisés sur la base maximum de 39 heures. 

Une satisfaction pour la CFDT qui est plus que jamais vigilante sur la publication des nouveaux textes législatifs et des conséquences sur les salariés de ses secteurs.  

Une démonstration que le dialogue social entre partenaires responsables et solidaires permet de faire avancer les droits des salariés. Il faut pour cela s’en donner la peine, la CFDT le fait toujours.

La branche HCR, c’est :

840 000 salariés dont environ 200 000 saisonniers

60% de temps complets

41 000 apprentis

200 000 entreprises 

9 entreprises sur 10 sont des TPE

 

Subscribe to this RSS feed

Outils

Partenaires

A propos