Création d’un fonds solidaire COVID19 pour les salariés et les entreprises de la branche hôtels, cafés, restaurants

Les hôtels, cafés et restaurants sont particulièrement impactés par la crise sanitaire Covid-19. La fédération des Services cherche à activer tous les leviers pour venir en aide aux 800 000 salariés de ces secteurs. Elle a ainsi été très active auprès des partenaires de la protection sociale. Les discussions ont abouti à la création d’un fonds solidaire de protection sociale COVID19 par KLESIA, MALAKOFF HUMANIS, OCIRP et AUDIENS.

Ce fonds permettra aux centaines de milliers de salariés et d’employeurs de la branche d’être exonérés totalement de cotisations pour le second trimestre 2020 et de continuer à être protégés quelle que soit leur situation*. Aucune cotisation ne sera prélevée ce second trimestre aux entreprises et salariés adhérents au contrat HCR Prévoyance Santé, la prochaine échéance étant reportée au mois de juillet pour les salariés.

« A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. Ce fonds solidaire a pu être créé grâce aux réserves mutualisées des partenaires de la protection sociale sans pour autant que cela ne mette en péril le régime. Nous devons être solidaires, pour les salariés et les entreprises qui, demain, devront se reconstruire. C’est le point de divergence avec la CGT et FO qui ont refusé pour l'heure de se positionner sur ce principe de solidarité » explique Stéphanie Dayan, secrétaire nationale à la fédération des Services.

Pour ce qui est du fonds d’action sociale du régime Hôtels-Cafés-Restaurants assuré par les groupes KLESIA, MALAKOFF HUMANIS, OCIRP et AUDIENS, il se dote d’un budget exceptionnel supplémentaire de 1 million d’Euros pour continuer d’instruire les situations les plus urgentes.

La fédération des Services s’engage pour que le sens des responsabilités et l’esprit de solidarité de la branche HCR trouve un écho dans les branches professionnelles de son champ qui rassemblent beaucoup de salariés souvent précaires (Commerce, propreté, prévention sécurité, professions judiciaires, salariés du particulier employeurs, immobilier, travail temporaire).

* suivant les dispositions contractuelles habituelles pour le second trimestre 2020.

Les commentaires sont clôturés pour le moment. Merci de votre compréhension !

Outils

Partenaires

A propos