Avertissement
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 304

Immobilier

ADOMA/CDC HABITAT : déclaration intersyndicale Covid-19

Le 19 mars, la Direction générale a réuni par audio conférence les 4 Délégués Centraux (CFDT/CGT/SUD/UNSA) pour nous tenir informés de la situation et recueillir nos propositions.

La pandémie complique et désorganise notre activité professionnelle, et particulièrement celle qui concerne l'accueil du public qu'il soit du logement accompagné ou de l'hébergement, de même que pour l'activité de la maintenance garante de la sécurité des biens et des personnes.

Dans ce contexte, tout en respectant les mesures sanitaires et de protections imposées par le Gouvernement, nous vous demandons, Monsieur le Directeur général, de porter votre exigence et celles de l’ensemble de vos collaborateurs au respect inconditionnel des instructions et préconisations du Gouvernement dans le cadre du confinement de la population à leur domicile et de favoriser d’autres méthodes de travail pour préserver la santé des salarié(e)s, des résidents, des hébergé(e)s et des prestataires intervenant sur nos sites par l’application des mesures suivantes :

  • Poursuivre la mise en place du télétravail pour toutes les assistantes secrétaires et même l’élargir, à titre exceptionnel, vers d’autres activités de l’exploitation.
  • Veiller à assurer la protection des salarié(e)s (vrai capital de l’Entreprise) par la mise à disposition d’équipements individuels de protection pour chaque salarié(e) qui se déplace ou intervenant sur le terrain, tels que masques, gants, gel, savon, essuie mains…
  • Organiser une veille sociale et une souplesse dans l’organisation du travail sur le terrain en optant pour une organisation allégée des missions.
  • Mettre en place des équipes mobilisables, par roulement, pour éviter l’épuisement des salarié(e)s dans une situation qui risquent de perdurer (se concentrer sur les tâches essentielles et de sécurité).
  • Prévoir un temps de travail réduit pour les effectifs pour ne pas les exposer au virus et à sa propagation.
  • Requalifier tout salarié contaminé par le Covid-19, en accident du travail.
  • Maintenir le droit aux congés payés
  • Valoriser la mobilisation des salariés (rémunération/primes)
  • Maintenir le salaire et la rémunération. La richesse d’Adoma reste la compétence, le professionnalisme et l’engagement de ses salarié(e)s reconnus par l’ensemble des partenaires et des donneurs d’ordre qui sont engagé(e)s malgré la grande inquiétude liée à cette épidémie. Nous vous demandons de maintenir le salaire et la rémunération pour l’ensemble des collaborateurs.
  • Adapter l’organisation du travail au vue des spécificités des Etablissements, des Directions Territoriales et des secteurs étendus avec un objectif absolu, préserver les salarié(e)s garant de la poursuite de notre mission d’utilité sociale auprès de nos publics vulnérables et précaires.
  • Maintenir un dialogue social régulier et renforcé, à la hauteur de cette période exceptionnelle de crise sanitaire.

Ne tombons pas malade et en même temps…

Nous ne sommes pas en guerre, nous sommes en crise sanitaire et de simples décisions peuvent sauver des vies. Stoppons toutes les activités économiques qui ne sont pas indispensables durant cette crise. Revenons, comme vous le préconisez, à l’essentiel.

Les Organisations Syndicales CFDT, CGT, SUD et UNSA – 20/03/2020

Promoteur 3.0 : une application mobile pour préparer le futur des métiers de la promotion immobilière

Une préoccupation de longue date, qui a initié une démarche inédite

Déjà soucieuse de la révolution à venir, la branche de la promotion immobilière lançait en 2016 une étude participative s’appuyant sur la contribution directe de plus d’une centaine de personnes dont les parties prenantes du secteur de la promotion immobilière (architectes, urbanistes, financeurs, etc.). Cette étude, qui visait à révéler les impacts du digital sur la profession et ses métiers, a alors fait émerger la volonté de proposer un outil de sensibilisation au digital des professionnels, prémices de l’application Promoteur 3.0 !  L’objectif étant de provoquer une prise de conscience amenant les professionnels à se questionner sur le sujet du digital, et ainsi initier des départs en formation.

Un projet réalisé en collaboration avec l’Etat, le FSE et AGEFOS PME

Conscient de l’impact de la révolution numérique, sur tous les secteurs, les emplois et les métiers, AGEFOS PME a lancé en novembre 2016, en collaboration avec la DGEFP[1], un EDEC[2] sur la transition numérique.

A la fin de l’année 2017, la Branche de la promotion immobilière signait un nouvel accord cadre avec 15 branches professionnelles et une Fédération.

ATAWADAC, ROPO, IOT, etc, tous ces mots barbares n’auront plus de secret pour les professionnels de la promotion immobilière ! En ce début d’année, la branche professionnelle lance l’application Promoteur 3.0, un outil permettant aux professionnels du secteur de se saisir de la question de la digitalisation au plus vite.

Une application innovante qui répond à un enjeu fort pour le secteur de la promotion immobilière

Grands enjeux du digital, big data, BIM[3], SIG[4], smart city, objets connectés professionnels, nouveaux modes de travail sont autant de sujets abordés par l’application, dont la création fut elle-même innovante et surtout collaborative, puisqu’elle a réuni des professionnels du secteur, des étudiants, des experts du digital ainsi que les partenaires sociaux.

Disponible gratuitement sur tous les stores, l’application Promoteur 3.0 commence par un test de maturité digitale qui attribue un profil : padawan, aventurier ou jedi. Un parcours personnalisé est ensuite établi, avec différents jeux et quizz à réaliser. Mobile jusqu’au bout, l’application Promoteur 3.0 permet également de travailler hors ligne !

ApplestoreGoogle

[1]légation Générale à l’Emploi et la Formation Professionnelle

[2] Engagement pour le développement de l’emploi et des compétences

[3] Le BIM ou Building Information Modeling : maquette numérique 3D.

[4] Système d'information géographique (SIG) : système d'information conçu pour recueillir, stocker, traiter, analyser, gérer et présenter tous les types de données spatiales et géographiques.

bandeau-logos-FSE-v2.jpg

 

Foncia : la CFDT et la CFTC s’adressent aux responsables pour le versement d'une prime aux 7500 salariés du groupe

Les organisations syndicales représentatives chez Foncia, la CFDT et la CFTC, ont adressé un courrier commun aux responsables du groupe pour le versement d'une prime exceptionnelle. Dans ce courrier, la CFDT et la CFTC soulignent : " Le Groupe Foncia, fort de sa position de numéro 1 dans l’administration de biens en France, fait preuve depuis plusieurs années d’une croissance exponentielle et d’un chiffre d’affaire en constante évolution positive." et rappelle que plusieurs grandes entreprises ont déjà déclaré verser cette prime à leurs salariés.

A l'initiative de cette démarche, la CFDT est déterminée à obtenir gain de cause. 

Avec 76.34%, la CFDT ne fait pas de quartiers chez Unibail

Les 750 salariés de l’entreprise spécialisée dans l’immobilier commercial ont voté pour choisir leur représentants au comité social et économique, composé de 14 titulaires et 14 suppléants.

76.34% des votants se sont prononcés en faveur des candidats présentés par la CFDT (+17%), y compris les cadres qui comptent 10 élus.

FO perd 4,4%, la CFTC 0,9% et la CFE-CGC a disparu.

Bravo à toute l'équipe CFDT.

Les résultats

  • CFDT 76,34%
  • CFTC 14,51%
  • CGT-FO 9,15%

Immobilier : la CFDT Odalys obtient 59,70% des voix au CSE

La toute jeune section CFDT Odalys Résidences, entreprise du secteur de l’immobilier, n’a pas ménagé ses efforts avec le soutien de la Fédération des Services et du syndicat commerce et services des Bouches-du-Rhône pour faire connaître la CFDT et convaincre les 700 salariés de voter pour ses candidats à l’élection du comité social et économique (CSE), nouvelle instance représentative qui fusionne dorénavant les missions des délégués du personnel, du comité d’entreprise et du CHSCT.

Les résultats sont là : la CFDT a obtenu 59,70 % des voix, loin devant FO (18,65%) et  la CFE-CGC (21,65%).

 

Outils

Partenaires

A propos