ADOMA/CDC HABITAT : déclaration intersyndicale Covid-19

Le 19 mars, la Direction générale a réuni par audio conférence les 4 Délégués Centraux (CFDT/CGT/SUD/UNSA) pour nous tenir informés de la situation et recueillir nos propositions.

La pandémie complique et désorganise notre activité professionnelle, et particulièrement celle qui concerne l'accueil du public qu'il soit du logement accompagné ou de l'hébergement, de même que pour l'activité de la maintenance garante de la sécurité des biens et des personnes.

Dans ce contexte, tout en respectant les mesures sanitaires et de protections imposées par le Gouvernement, nous vous demandons, Monsieur le Directeur général, de porter votre exigence et celles de l’ensemble de vos collaborateurs au respect inconditionnel des instructions et préconisations du Gouvernement dans le cadre du confinement de la population à leur domicile et de favoriser d’autres méthodes de travail pour préserver la santé des salarié(e)s, des résidents, des hébergé(e)s et des prestataires intervenant sur nos sites par l’application des mesures suivantes :

  • Poursuivre la mise en place du télétravail pour toutes les assistantes secrétaires et même l’élargir, à titre exceptionnel, vers d’autres activités de l’exploitation.
  • Veiller à assurer la protection des salarié(e)s (vrai capital de l’Entreprise) par la mise à disposition d’équipements individuels de protection pour chaque salarié(e) qui se déplace ou intervenant sur le terrain, tels que masques, gants, gel, savon, essuie mains…
  • Organiser une veille sociale et une souplesse dans l’organisation du travail sur le terrain en optant pour une organisation allégée des missions.
  • Mettre en place des équipes mobilisables, par roulement, pour éviter l’épuisement des salarié(e)s dans une situation qui risquent de perdurer (se concentrer sur les tâches essentielles et de sécurité).
  • Prévoir un temps de travail réduit pour les effectifs pour ne pas les exposer au virus et à sa propagation.
  • Requalifier tout salarié contaminé par le Covid-19, en accident du travail.
  • Maintenir le droit aux congés payés
  • Valoriser la mobilisation des salariés (rémunération/primes)
  • Maintenir le salaire et la rémunération. La richesse d’Adoma reste la compétence, le professionnalisme et l’engagement de ses salarié(e)s reconnus par l’ensemble des partenaires et des donneurs d’ordre qui sont engagé(e)s malgré la grande inquiétude liée à cette épidémie. Nous vous demandons de maintenir le salaire et la rémunération pour l’ensemble des collaborateurs.
  • Adapter l’organisation du travail au vue des spécificités des Etablissements, des Directions Territoriales et des secteurs étendus avec un objectif absolu, préserver les salarié(e)s garant de la poursuite de notre mission d’utilité sociale auprès de nos publics vulnérables et précaires.
  • Maintenir un dialogue social régulier et renforcé, à la hauteur de cette période exceptionnelle de crise sanitaire.

Ne tombons pas malade et en même temps…

Nous ne sommes pas en guerre, nous sommes en crise sanitaire et de simples décisions peuvent sauver des vies. Stoppons toutes les activités économiques qui ne sont pas indispensables durant cette crise. Revenons, comme vous le préconisez, à l’essentiel.

Les Organisations Syndicales CFDT, CGT, SUD et UNSA – 20/03/2020

Les commentaires sont clôturés pour le moment. Merci de votre compréhension !

Outils

Partenaires

A propos